Chaque jour, du réveil au coucher, nous effectuons une quantité de gestes devenus si familiers que le plus souvent nous ne nous préoccupons pas des conséquences de ces actes sur notre santé et celle de nos proches, sur l'environnement ... et sur notre porte-monnaie !

Ouvrir un robinet, allumer la lumière, jeter ses déchets ..., tous ces gestes ne sont pas anodins ...

Passez au durable ça marche

La SEDD est l'occasion pour nous d'y réfléchir (source : guide des gestes écocitoyens au quotidien - Communauté Urbaine Cherbourg)

électricité

Les plus gros consommateurs en électricité sont les appareils à résistance (qui produisent de la chaleur) et les producteurs de froid (réfrigérateur, congélateur). Le poste "froid" représente à lui tout seul 1/3 de la consommation électrique globale d'un ménage. Pensez, lors de vos achats, qu'un réfrigérateur ou un congélateur de classe énergétique A peut consommer jusqu'à 3 fois moins d'énergie !

  • L'énergie consommée par un téléviseur ou un magnétoscope laissé en veille peut représenter jusqu'à 70 % de la consommation totale en électricité de l'appareil concerné.
  • Une ampoule basse consommation de 15 W éclaire autant qu'une ampoule classique à incandescence de 75 W ; elle est certes plus chère à l'achat mais dure 8 fois plus longtemps et consomme 5 fois moins d'électricité.
  • 3 mm de givre au niveau d'un réfrigérateur ou d'un congélateur entraîne jusqu'à 30 % de consommation en plus.
  • Un degré supplémentaire dans une pièce, au-delà de 19° C, représente 7 % de consommation énergétique en plus. Un degré en moins, c'est en moyenne 610 € d'économies par an !
  • 30 % des dépenses de chauffage peuvent être économisées grâce à une bonne isolation.

 

 

Contrairement aux idées reçues, 50 % des consommations d'énergie et des émissions de CO2 en France sont le fait des ménages.

Quelques conseils d'éco-gestes ...

  • faire fonctionner lave-vaissaille, lave-linge et sèche-linge à pleine charge
  • penser aux heures creuses pour leur mise en route
  • nettoyer régulièrement les filtres de tous les appareils domestiques
  • éviter de mettre côte à côte sources de chaleur et de froid, cuisinière et réfrigérateur par exemple
  • privilégier, lors de vos achats d'appareils ménagers, ceux de classe A présentant un faible niveau de consommation électrique
  • éviter si possible de laisser vos appareils en veille
  • utiliser des amploues basse énergie
  • adapter, si possible avec des thermostats d'ambiance, la température de chaque pièce à son activité (par exemple 19° pour les pièces à vivre, 15 à 16° pour les chambres)
  • préférer des installations utilisant des énergies renouvelables (exemple : chauffe-eau solaire) et choisir les matériaux les plus isolants et respirants pour les constructions ou les rénovations individuelles